Et du côté des mecs, ça se passe comment ?

man, face, portrait-1845814.jpg

Voila…. Avec ma femme on s’est lancé dans un projet bébé y’a un moment …. Mais ce moment commence à être long …. Alors bien sûr je sais que c’est elle qui se retrouve « sous le feu des projecteurs » et qui ressent directement la « pression » et j’ose pas lui dire ce que je ressens, mes doutes , mes peurs.

Je me dis que j’ai pas le choix, que je dois la soutenir, que c’est déjà bien assez dur pour elle, qu’il faut que je sois fort et optimiste pour deux…. Mais si elle savait ce qui se passe pour moi dans ma tête….

J’en ai marre de devoir tout garder pour moi, d’être presque invisible dans les cabinets médicaux, d’avoir juste à me branler pour qu’on recueille mon sperme ….

D’ailleurs j’ai lu une étude qui dit que la concentration des spermatozoïdes dans le sperme a été divisé par deux en 40 ans….

Je sais bien que c’est pas ma faute, que c’est dû aux perturbateurs endocriniens, à l’exposition aux plastiques, aux pesticides, au tabac, au stress … mais franchement ça me rassure pas cette étude …

On galère déjà alors si en plus j’en ai la moitié moins ça craint …

Et à part me dire que je dois arrêter l’alcool et les clopes ben on me donne pas trop de conseils non plus. En tout cas rien qui me rassure ….

J’aimerai tellement qu’on me donne des clés pour me sentir mieux, la soutenir plus efficacement, savoir quoi faire en pratique pour améliorer tout ça.

Vous vous reconnaissez dans ce discours ?

Si oui, alors voilà des clés concrètes pour vous :

Déjà ce que vous devez savoir c’est que même si l’analyse de votre sperme indique un résultat en dessous de la norme, ça ne veut pas dire que vous êtes stérile ! Juste la qualité de votre sperme n’est pas optimale mais les spermatos sont quand même capables de féconder l’ovule (il en suffit d’un qui va bien même). Donc pas de panique.

ET surtout tous les 74 jours, vous relancez une nouvelle production de spermatos. Ce qui fait que régulièrement vous en avez des  « tous beaux tous neufs » qui arrivent !! Donc si vous changez vos habitudes vous pouvez rapidement remonter le résultat de votre spermogramme. C’est pour ça que c’est bien d’en refaire un 3 mois après avoir mis en place vos changements car les résultats s’en ressentiront directement.

Car ce que cette étude a mis au jour c’est que -outre les causes médicales ou mécaniques- cette baisse de la fertilité masculine est franchement liée à l’environnement et à l’hygiène de vie.

Les perturbateurs endocriniens : ce sont des produits chimiques qu’on trouve un peu partout (dans les cosmétiques, dans l’alimentation, les produits en plastiques, etc.) qui imitent nos hormones et viennent dérégler notre équilibre physiologique. On évoque souvent les phtalates ou le BPA, mais il y a en bien d’autres …

Bien sûr le stress, l’obésité, l’alcool, ou le tabagisme mettent à mal aussi les spermatos.

Mais il y en a aussi d’autres moins connus comme la chaleur… et oui messieurs, la mode des slims, des boxers ultra moulants, et des portables dans la poche avant du jean, n’ont pas fait du bien à la fertilité masculine … Saviez vous que les gamètes masculins se développent dans les testicules et ont besoin d’être maintenu à une température inférieure de 2°C environ par rapport au reste du corps ? Le fait que les testicules pendouillent est donc un impératif de bonne fabrication…. Hors le wifi d’un téléphone portable dans une poche augmente la température de 2.88°C… donc non seulement le téléphone s’en prend à la fabrication des spermatozoïdes mais une autre étude montre aussi qu’il impacte la mobilité de ceux-ci réduisant leur capacité à pourvoir se déplacer jusqu’à l’ovule à féconder ! Les chercheurs constatent aussi une augmentation de la fragmentation de l’ADN et donc une altération du code génétique, susceptible lui aussi d’entrainer une baisse de la fertilité ! Alors moi je dis que pendant quelques temps il serait bon de revenir au caleçon et enlever son téléphone des poches car je vous le rappelle, vous avez la chance de repartir de « zéro » en 74 jours pour fabriquer des spermatos de compèt 😊

Alors bien sûr, votre usine de production a aussi besoin que vous réduisiez l’alcool, le café, stoppiez le tabac, les pétards, soyez moins stressés …. Bref que vous preniez soin de vous au global.

Et puis alors cerise sur le gâteau si vous ajoutez du zinc, de la vitamine D, de la vitamine B9, des omégas 3, du sélénium et des antioxydants (vitamines C, E, coenzyme Q10, NAC, etc) , que vous boostez votre sperme avec des plantes connues pour ces effets comme le tribulus, le fenugrec ou l’ashwaganda alors dans 74 jours vos spermatos seront au taquet de chez taquet .

Et pour le moral, gérer votre stress, vos émotions, n’hésitez pas à vous faire épauler, à aller déposer tout ça auprès d’accompagnants formés ou à poser des questions ou à suivre avec votre femme notre programme d’accompagnement dédié.

Pour en savoir plus : lien cliquable.